skip to Main Content

Évènements associatifs

[add_eventon tiles="yes" tile_count="3" ]

D’abord ce cri de colère de Jean Pierre Lefèvre au nom de l’association pourquoi pas qui œuvre en particulier pour la
mémoire de Flora Tristan, pionnière du féminisme et des luttes sociales dans les années 1840, décédée à 41 ans à Bordeaux.
Fureur de JPL quand il a découvert jeudi dernier que la plaque en l’honneur de flora Tristan apposée sur la maison de la rue des bahutiers où elle est morte a été vandalisée.
Dans un courrier adressé en particulier au maire de bordeaux mais aussi à d’autres candidats Hurmic et Poutou et à plusieurs associations amies, au nom de l’association pourquoi pas, Jean Pierre Lefèvre dit ceci :
« Il s’agit là d’un acte volontaire pour la détériorer (elle est située à 3 m de hauteur environ) et a été attaquée à plusieurs endroits.
Cette agression non signée, est une provocation contre le mouvement des femmes, la mémoire et les luttes ouvrières, provocation envers ses ami.es d'ici et du Pérou ainsi qu’envers tous les bordelais attachés aux droits
humains, à l’égalité, la liberté, la fraternité et à la solidarité.
Nous souhaitons que d’ici le 8 mars s’effectue la réparation de la plaque pour organiser une cérémonie officielle de la Ville de Bordeaux dans le cadre de la semaine des Droits des femmes .
Cette dégradation de la plaque de Flora Tristan, symbole des luttes féministes et ouvrières ne peut vous, nous laisser indifférent.
Parfaitement conscient que ce message ne prend pas les voies officielles, je compte sur votre compréhension car il doit être interprété à la hauteur de l'émotion et se veut une alerte commune contre la bêtise et  les forces
réactionnaires qui les combinent pour accomplir leurs lâches forfaits. »

Fin de citation
Mais l’association pourquoi pas ne baisse pas les bras elle invite le 8 mars dimanche prochain donc pour la journée internationale des femmes à une déambulation à bordeaux à l’époque de flora Tristan.
Inutile de préciser que nous nous associons à cette  dénonciation… l’équipe du Guide du Bordeaux colonial

8 mars rdv 15 h Porte Cailheau déambulation sur les traces de Flora Tristan

et en image recherche femme de menage chinoise

Communiqué Après La Détérioration De La Plaque De Flora Tristan à Bordeaux
Back To Top