skip to Main Content

Summer of Love

fille hippie

Le mouvement Hippie : une contre culture

Dans les années 1960, naît à San Francisco le mouvement Hippie, il fédérait des milliers de personnes du Baby Boom. Ils consentent à la liberté sexuelle, rejettent la société de consommation et les valeurs traditionnelles.

Le jaillissement de culture et de créativité qui en a découlé se répercute encore dans la musique, la mode, la littérature, l’art et la société d’aujourd’hui

Des rapports humains authentiques et une liberté absolue étaient alors tout ce dont ils désiraient.

Culture Peace and love

Un « été amoureux » Est une comédie musicale inspiré du mouvement hippie qui fut, dans les années 1960, un promoteur de l’amour libre au point que l’expression lui est souvent associé : « Peace and love ». La sexualité, en particulier, n’y est plus perçue uniquement comme moyen de reproduction. Le terme d’amour libre est utilisé depuis la fin du XIXe siècle pour décrire un mouvement social qui rejette le mariage, perçu comme une forme d’esclavage social, surtout pour les femmes. L’amour libre n’est pas que le rejet du mariage, même si la critique du mariage (et la notion d’esclavage) est au centre de cette démarche. Selon ce concept, l’union libre d’adultes est une relation légitime qui devrait être respectée.

Peace and love
Peace fingers

San Francisco : le pôle du mouvement Hippie

Durant l’été 1967, 100 000 jeunes originaires du monde entier ont convergé vers le quartier d’Haight-Ashbury, à San Francisco, à Berkeley, pour participer à une version populaire de l’expérience hippie. Dans le Golden Gate Park, la nourriture était gratuite, ainsi que les drogues et l’amour libre.

 

Le Summer of Love voyage dans le monde

Le Summer of Love a attiré diverses catégories sociales : des adolescents et des étudiants attirés par leurs pairs et séduits à l’idée de rejoindre une expérience utopique, des classes moyennes en vacances qui venaient en touristes, et même des militaires venant des casernes alentour pour y faire la fête.
A la fin de l’été, ces idées se propagèrent dans le reste du monde.

Vintage car

Pourquoi pas vous ?
Rejoignez l'association Pourquoipas

 

TOUS LES HIPPIES ONT A DIABET

Les hippies à Essaouira (1968-1975)

En librairie 18 €

Le mouvement libertaire des années 60, incarné par les hippies, a connu un grand essor au Maroc à partir de 1968. Ces jeunes voyageurs en quête de jouissances, venus du monde entier, ont trouvé en la baie d’Essaouira un endroit propice pour y vivre leur rêve psychédélique.

Dominic Rousseau, enseignant, romancier et secrétaire de notre association nous entraîne sur les chemins qu’il connait bien puisqu’il réside en alternance à Essaouira depuis fort longtemps. Un témoignage sur cette génération qui préférait faire l’amour plutôt que la guerre, avide de culture et d’ouverture à l’Autre. Un regard en miroir sur le Monde d’hier et celui d’aujourd’hui. Une utopie qui a vécu un peu plus que le temps d’un été.

Des mots et des images avec ce film : Les années hippies au Maroc

Back To Top
Rechercher