skip to Main Content

Antoine B. la main tendue

Antoine B la main tendue

La pièce Antoine B. la main tendue  trace le parcours d’Antoine Boudinet, un jeune homme qui a perdu la main en décembre 2018 lors d’une manifestation des Gilets Jaunes à Bordeaux.

Un comédien joue le rôle d’Antoine. Il construit avec deux comédiennes des scènes qui illustrent son engagement et ses convictions.
Police, Médias, Manifestants, Fake News, Sciences Sociales, réseaux  sociaux : sous forme de théâtre documentaire, la pièce présente un panorama de l’événement par les différents angles. On y trouve le récit d’Antoine Boudinet tel qu’il fut porté juste après l’événement, mais aussi différents points de vues croisés sur ce mouvement social d’ampleur. Les trois comédiens tentent de comprendre les mécanismes de cette révolte, la réaction du pouvoir et le contexte social, politique et économique qui l’ont engendrée. Au spectateur de se forger sa propre opinion. Le teaser
http://Teaser de la pièce Antoine B ou La Main Tendue / Collectif Estragon / Création 2020. - YouTube

Abdulrahman Khallouf à la clé des ondes dans histoire de voir … histoires au pluriel

                                                                                                                              

Bord de scène et rencontre

-MERCREDI 8 DECEMBRE en présence d’Antoine Boudinet et un temps de rencontre-débat en marge de la représentation de samedi 11/12 pour aborder la question du maintien de l’ordre en France : où en sommes-nous ?
Le 8 décembre, 3 ans après le drame, sera joué la pièce Antoine. B la main tendue. Pas de hasard. A cette occasion, nous sommes invité pour deux bords de scène, deux rencontres avec le public où nous présenterons notre livre sur les révoltes populaires en Aquitaine. Révoltes qui se sont toujours accompagnées de violences, tant de la part des révoltés que des pouvoirs qui ont mené les répressions.
Antoine en est une de ces victimes et il est bon de rappeler que cette répression policière et judiciaire  s’est soldée à ce jour à :
  • 23 000 interpellations entre le 18 novembre 2018 et janvier 2021
  • 3000 condamnations dont 1000 à la prison ferme
  • 5000 blessés, dont 127 gravement
  • 315 blessés à la tête
  • 26 éborgnés
  • 5 mains arrachées
  • 116 journalistes, 28 passants blessés, sans compte l’utilisation massive de gaz utilisés par les forces de l’ordre.
  • Sans oublier la mort de Zineb à Marseille,  de Steve à Nantes et la peur d’aller maintenant en manifestation pour les familles et les citoyens pacifiques.
La plus forte répression depuis la Guerre d’Algérie

RENCONTRE AUTOUR DE LA PIECE ANTOINE B – LA MAIN TENDUE

SAMEDI 11 DECEMBRE 19 h 30

Antoine Boudinet, un « gilet jaune » au conseil municipal de Bordeaux

afp.com/GEORGES GOBET

Le benjamin des élus de la capitale girondine, engagé en politique depuis qu’il a eu la main arrachée par une grenade lacrymogène, en décembre 2018, siège désormais aux côtés de Philippe Poutou.

Voir l’article ici

Antoine Boudinet un manifestant qui a perdu sa main droite dans l’explosion d’une grenade lacrymogène GLI-F4, participe à une manifestation autour des “mutilés gilets jaunes” le 22 septembre 2019 à Bordeaux

 

 

 

Florent Viguié et Abdulrahman Khallouf sur la clé des Ondes 

Florent Viguié un auteur de théâtre que nous suivons sur la clé des Ondes et dans notre association PourQuoiPas

Entretiens avec Florent Viguié et Abdulrahman Khallouf dans l’émission Histoire de voir … histoires au pluriel

 

 

Séries d'articles : Histoire de voir ... histoires au pluriel
Cet article comporte 1 commentaire
  1. Signalons la présence d’Antoine pour la première mercredi 8/12, et un temps de rencontre-débat en marge de la représentation de samedi 11/12 pour aborder la question du maintien de l’ordre en France : où en sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top
Rechercher