skip to Main Content

Révoltes populaires à Bordeaux de l’Ormée au Temps des cerises, de la Jacquerie des Pitauds aux Gilets Jaunes

Cette nouvelle déambulation autour des révoltes populaires, histoires que l’Histoire officielle a volontairement oubliées, certainement dénaturées et présentées comme le triomphe de ceux d’en haut contre les excès de ceux d’en bas. Elle s’inscrit donc dans cette démarche que nous menaons avec l’association PourQuoiPas, de restitution des luttes et de la vie populaire opposées à cllles des dominants. Elle se veut une réappropriation de ces luttes et aspirations collectives, allant du temps de l’Ormée à celui des cerises, de la Jacquerie des Pitauds à celle des Gilets Jaunes.

On ne peut que résumer et suivre les traces de ces révoltes populaires dans les murs mêmes de la ville. Ces histoires de combats permanents entre dominés et dominants prirent des formes différentes suivant les valeurs, les croyances au cours de ces époques.

Une déambulation qui s’inscrit dans le courant de la socio histoire, courant qui s’est développé depuis une quinzaine d’années, en combinant les principes fondateurs de l’histoire et de la sociologie.

En référence à l’historien Gérard NOIRIEL dans son Histoire populaire de la France1, cette déambulation se situe dans dans le cadre qu’il définit de « l’émancipation par la connaissance, un idéal défendu par les Lumières et qui a fait partie, autrefois, de ce qu’on appelle « valeurs républicaines ».

Nous y prenons modestement notre part. A vos souvenirs ! Nous vous proposons lors de cette déambulation une brochure sur le thème des révoltes populaires à Bordeaux.

Présentation de la déambulation ici

1 Une histoire populaire de la France Gérard NOIRIEL éd Agone 2018

Vidéo de présentation de la déambulation sur l’Histoire des révoltes populaires à Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
Rechercher