skip to Main Content
La lutte des classes Leïla Bekhti, Édouard Baer et Ramzy
La lutte des classes Leïla Bekhti, Édouard Baer et Ramzy

La lutte des classes ! J’ai bien aimé ce nouveau film de Michel Leclerc réalisateur du « Nom des gens » formidable film ou les questions sociales et la vie quotidienne en font le sel.

Si les sujets traités sont très sérieux, voir dramatique, l’humour lui est toujours au rendez vous.
C’est le cas une fois encore pour cette « lutte des classes« . Ne vous laissez pas tromper par ce titre « accrocheur » qui parle des contradictions des « blancs » se proclamant progressistes dans une ville de banlieue (Bagnolet) vu à travers la scolarisation de leur enfant à l’école publique (ici l’école s’appelle Jean Jaurès cela ne s’invente pas).

Ecole fréquentée par de nouvelles populations migrantes aux codes, croyances, conceptions et philosophies de vie différentes de celui des parents, bloqués sur les leurs. Un père « rebelle des années 80 » dont les codes ne correspondent plus à ceux des citoyens de la société d’aujourd’hui.

Tout en mettant le doigt sur les risques, dérives communautaristes synonymes d’enfermements, Michel Leclerc nous indique que si la lutte sociale de nos jours, emprunte de nouveaux chemins, de nouvelles formes de mobilisations, elle reste primordiale pour placer l’humain au cœur de notre société.

Le titre du film n’est donc pas dû au hasard. Il parle des batailles pour l’égalité sans cesse à mener et sont au cœur de la « lutte des classes » . La fin que je ne dévoilerai pas, montre l’urgence là aussi pour l’Etat, de défendre son école Publique et y mettre les moyens, financiers, pédagogiques et humains. L’école n’est pas une entreprise, elle façonne, éduque les citoyens de demain. 

Sujet brûlant et profond sans caricature excessive, de « gens » attachants. Une mention spéciale à tous les acteurs adultes et enfants de Bagnolet, qui renforcent l’idée que l’école est bien l’édifice premier de la République et du Vivre ensemble. Il y a de belles résistances !

Pour aller voir la Lutte des classes privilégiez l’Utopia Bordeaux

Synopsis de la Lutte des classes

  • Un film de Michel Leclerc
  • Avec Leïla Bekhti, Edouard Baer, Ramzy Bedia, Tom Levy, Baya Kasmi

Sofia et Paul emménagent dans une petite maison de banlieue. Elle, brillante avocate d’origine magrébine, a grandi dans une cité proche. Lui, batteur punk-rock et anar dans l’âme, cultive un manque d’ambition qui force le respect ! Comme tous les parents, ils veulent le meilleur pour leur fils Corentin, élève à Jean Jaurès, l’école primaire du quartier. Mais lorsque tous ses copains désertent l’école publique pour l’institution catholique Saint Benoît, Corentin se sent seul. Comment rester fidèle à l’école républicaine quand votre enfant ne veut plus y mettre les pieds? Pris en étau entre leurs valeurs et leurs inquiétudes parentales, Sofia et Paul vont voir leur couple mis à rude épreuve par la « lutte des classes ».

Rendez vous samedi 11 mai à 11 h Marche contre l’esclavage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
Rechercher