skip to Main Content

Ce jeudi 12 mars s’est déroulée un acte fondateur, celui de la création d’une nouvelle association aux arbres citoyens, prenant le relais du collectif Sauvons les marronniers de la Place Gambetta. Malgré un combat acharné durant plusieurs mois dans lequel l’association PourQuoiPas a pris toute sa place nos chers arbres ont été abattus et aujourd’hui la place Gambetta est livrée aux engins de travaux publics qui défigureront à jamais l’espace laissé libre de nos marronniers.

Notre nouveau logo aux arbres citoyens !

Il y a des défaites qui sont aussi des victoires.

Le collectif c’est une équipe qui a trouvé les ressources de mener ce premier combat à Bordeaux et souhaite continuer dans d’autres lieux et espaces à mener ce combat pour la reconnaissance du vivant et de la place des arbres et la végétalisation de la ville, mesures à prendre, arbres à défendre une façon efficace de lutter contre les conséquences de ce réchauffement climatique qui menace la survie de notre humanité.

Nous avons appris et tout d’abord que face à la technostructure, véritable outil rationalisant ainsi l’urbaniste de demain, machine redoutable qui domine les choix des élus, il faut travailler en amont des décisions tragiques prises par ceux ci et contraire au bons sens, à la volonté d’une écologique citoyenne.

Pour plus d’efficacité, apprendre

Travailler en amont, c’est étudier les dossiers, utiliser et connaître les règlements, les méthodologies administratives utilisées par cette technostructure, réfléchir et pousser à remplir le vide juridique pour protéger le vivant (arbres, nature, animaux etc…), bref respecter l’environnement en alertant comme nous l’avons fait par notre pétition (+ de 10 000 signataires) les citoyens.

Place Gambetta travaux
Place Gambetta le chaos

Une volonté démocratique

La démocratie est un outil qui sert chaque jour et les élus ne sont pas seuls décisionnaires sur ces questions touchant au quotidien de leurs administrés. L’enquête administrative comme dans le cas des marronniers de la Place Gambetta n’a réuni que 40 avis sur une population de dizaines de milliers intéressées par cet abattage de masse. C’est une caricature et nous le savons nous avons raison de travailler dans ce sens. L’écologie n’est pas un totem, elle est en construction dans notre quotidien et nous concerne toutes et tous.

Une mobilisation permanente

Aux arbres citoyens est et sera un espace ouvert, un outil pour contribuer aux mobilisations touchant l’environnement, un laboratoire d’échange ouvert sur le monde et sur les pratiques alternatives et écologiques, enfin notre démarche est trans- partisane, ce qui veut dire que nous nous adresserons à toutes les forces citoyennes, associatives politiques ou religieuses démocratiques pour les interpeller sur leur positionnement et les questionner sut nos propositions concernant la défense du vivant.

Un espoir bourgeonne

Ce bébé marronniers en est le symbole, celui de notre lutte pour sauver les marronniers de la Place Gambetta. Le 22 novembre, Agnès a ramené chez elle une branche d un des 18 marronniers coupés place Gambetta. Agnès l’a planté dans un pot. « Pour fêter la naissance de l’association Aux arbres citoyen! je crois qu il va nous faire des petites feuilles… Où va t on replanter ce futur survivant ? Joseph Doherty propose sur la tombe de Juppé, l’irlandais est cruel ! Place Gambetta ?« 

Et comme tout se finit par des chansons

Mercredi 20 mars de 15 à 16 h Espace Culturel du Bois fleuri
Nos amis vous présenterons leur spectacle au cœur de l’arbre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
Rechercher