skip to Main Content

Los Triodos, une entrée clownesque

Après le Cinématodanse qui mêlait cinéma et danse PourQuoiPas un spectacle Clownesque ?

Los Triodos, une opportunité et le hasard nous réunirent avec Rosa Florent fondatrice de Nomade Company, femme et clown, ce qui n’est pas banal, inspirée elle aussi, par la vie de cet homme ordinaire au destin extraordinaire.

Fidèle à Rafael Padilla dit le clown Chocolatnotre premier engagement eu lieu la première fois dans le cadre du 10 mai, Journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en France métropolitaine avec de nombreuses associations et artistes que nous avons organisé cette manifestation culturelle à Bacalan salle Pierre Tachou.

4m² d'Afrique 10 mai 2016

Peinture de Michel Lemaître (LEM)

Une entrée clownesque dans l’esprit de cette manifestation ; histoire du commerce triangulaire, esclavage, naissance de Rafael à Cuba, arrivée en Europe et les humiliations racistes subies, puis sa vie et son triomphe, la misère de sa fin de sa vie, sans oublier le rire, l’amour et la fraternité, un résumé de sa vie repris dans ce spectacle de Los Triodos d’une vingtaine de minutes.

Apprécié par le public pour sa fidélité à l’esprit et à la vie de Chocolat tout en abordant les “sujets qui fâchent”.

Et PourQuoi Los Triodos ?

Facile de répondre PourQuoiPas mais plus exactement les deux clowns Capuccina, (Rosa Florent), Stramboli (Jean-Pierre Lefèvre) ont été en permanence accompagnés par le Clown Chocolat, figurant ainsi dans le spectacle de Los Triodos.

Nous interviendrons ensuite à la Bibliothèque du Grand Parc dans le cadre d’une semaine d’animation autour du 10 mai 2016.

Exposition et rencontres avec les élèves et le public de la bibliothèque au cours de deux représentations de Los Triodos.

? ,

 

Séries d'articles : Clown Chocolat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
Rechercher