skip to Main Content

Publicité, stéréotypes racistes et sexistes

Nous commémorerons le 4 novembre prochain le centième anniversaire de la disparition de Rafael Padilla, dit le clown Chocolat.

Né esclave en 1868 à Cuba, Chocolat tout au long de sa vie a dû subir le racisme, les humiliations et la misère. On appelait cette période la Belle époque mais elle ne l’était guère pour les pauvres et les peuples colonisés.

Si Chocolat cumulait les deux, cela ne l’a pas empêché de devenir le premier artiste noir en France, d’inventer dans son souci de l’Autre la thérapie par le rire, devenant le premier clown dans les hôpitaux  pour soulager la souffrance des enfants malades.

Cela n’empêchait pas la “réclame” de l’époque d’utiliser son image pour mieux utiliser les stéréotypes contre les noirs et nous connaissons tous la publicité “Y’a bon banania”.

Ces images d’humiliations mêlent violences et racisme.

C’était il y a 100 ans ….

AUJOURD’HUI ENCORE !

On peut constater avec l’affaire du produit de beauté Dove, l’utilisation des mêmes stéréotypes en 2017. Le rapide retrait de cette publicité et les excuses de la marque ne doivent  pas nous masquer l’utilité d’être toujours vigilant à l’égard des stéréotypes qui cachent le racisme, lié souvent au sexisme.

 

Une jeune femme noire qui devient blanche “grâce” au gel douche Dove. L’image a commencé à faire polémique partout dans le monde. Beaucoup accusant l’enseigne de racisme. On vous laisse juge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
Rechercher